Les moulinets et les soies

Les moulinets et les soies

Afin de choisir correctement son moulinet et la soie, il faut bien déterminer vos besoins. Il ne s’agit d’être suréquipé mais d’avoir à disposition le matériel indispensable à votre pêche.

Le moulinet constitue une réserve de soie qui sera enroulée puis dévidée pendant l’action de pêche. Le moulinet de pêche à la mouche ne sert pas à lancer. Les pêcheurs à la mouche apprécie les moulinets petits et légers. La légèreté du moulinet sera déterminante. On remarquera souvent des trous imposants sur la circonférence de la bobine afin d’alléger au maximum le moulinet. Le moulinet est fixé à la base de la canne, il a donc un rôle d’équilibre. Un moulinet trop lourd gênera considérablement l’action de pêche. Un moulinet est équipée d’un frein et d’une manivelle pour récupérer la soie sortie.

Il existe des moulinets automatiques ou semi-automatiques qui sont équipées d’un ressort qui assure le rembobinage rapide de la soie sans qu’on ait besoin d’actionner la manivelle. Cela présente l’avantage de laisser une main libre (épuisette ou déplacement). On déclenche me rembobinage par le biais d’un levier accessible avec le majeur ou l’index. Veillez à ce que la soie ne déborde pas du moulinet.

La soie est l’élément clef. La soie n’est pas une ligne à section constante, mais en forme de cône. La queue de rat diminue fortement afin d’attacher la mouche au fil.

A l’origine, les soies étaient naturelles, c’est à dire tressées avec des fils très fins et traitées pour rendre la ligne imperméable. Ces soies naturelles étaient et sont chères et demandent de l’entretien.  Les soies actuelles sont synthétiques en nylon de couleurs variables (plutôt vives) et recouvertes de matières plastiques alvéolées pour assurer la flottaison.On parle de soie flottante pour pêche à la mouche sèche.

Cependant, il existe des soies plongeantes pour faciliter la pêche à la mouche noyée , streamer ou à la nymphe. Le bas de ligne descend au fond de l’eau.

Relié à la partie initiale de la soie on peut trouver le backing (tresse en Dacron). Le backing est une réserve supplémentaire de ligne utile quand on veut pêcher de gros poissons ou à de longues distances. Le nœud reliant le backing à la soie doit être réalisé dans les règles de l’art afin qu’il puisse glisser facilement dans les anneaux du fouet.

Une soie à double fuseau sont les plus utilisées. Elles sont constituées d’une partie centrale (20m) de section constante et de bonne grosseur. A chaque extrémité se trouvent les 2 parties longues de 3 ou 4 mètres et qui sont dégressives. Le double fuseau permet de changer de bout lorsque la soie est usée sur une moitié.

Pour les pêcheurs confirmés, il existe des soies à fuseau décalé afin d’atteindre des distances plus importantes. La première partie de 9 mètres de section constante puis la conicité s’accentue sur les 3 mètres qui suivent puis le diamètre est constant. Le lancer des soies à fuseau décalé demande de l’expertise et une certaine habileté.

Le code « DT » signifie Double Taper soir double fuseau.

Le code « WF » signifie Weight forward, fuseau décalé.

Le code « F » signifie flottante pour mouches sèches ou nymphe.

Le code « I » signifie Intermédaire et doit être graissée pour flotter.

Le code « S1 » signifie Soie plongeante lente

Le code « S2 » signifie Soi plongeante rapide

Ce contenu a été publié dans Moulinet et soie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.