Pêche au mort manié

La pêche au mort manié

sandre mort manié

La pêche avec une monture Drakovich:

La monture Drakovich permet de pêcher les sandres mais aussi les brochets et les silures.

La monture se compose d’une épingle, de deux triples,  et d’un fil de cuivre pour ligaturer et maintenir le poisson à la monture. Enfin, une chevrotine est située sur l’émerillon. Le plombage permet de prospecter à différents profondeurs.

Une fois monté, le pêcheur fait anime et manie son poisson tout en gardant le contrôle sur la ligne.

La monture est lancée vers des postes à sandre ou brochet. On privilégiera les obstacles comme les souches et les arbres morts. On peut même viser les herbiers. On ramène la monture en agissant sur la canne ( environ 3 mètres, d’une puissance de 40 à 80 grs )et sur le moulinet. On doit pêcher avec une bannière toujours tendue. Le poisson manié imite un poisson malade et blessé. Les sandres et les brochets ne restent pas insensibles.

Libre à vous de laisser repartir votre poisson par moment. Le pêcheur pourra également  changer la direction en plaçant la canne à gauche ou à droite. On peut tirer aussi un grand coup et poursuivre avec des petites tirées. Le brochet préfère de longues tirées rectilignes. Le sandre est sensible au trajectoires saccadées.

On pêche le sandre plus profondément que le brochet. Afin de vérifier que votre monture touche le fond, vérifier que votre bannière se détend d’un coup, à partir de ce moment vous pouvez actionner et animer votre monture.

Pour le brochet, réduisez le poids de la chevrotine ou supprimer-la.

Surveillez les chasses, elles sont d’excellents indicateurs….




Ce contenu a été publié dans Pêche au mort manié. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.