Pont Aqueduc d’Ansignan

Le pont-aqueduc d’Ansignan:

Cet édifice Romain enjambe l’Agly. Il se situe au nord du village d’Ansignan. Lors de leur passage dans le Roussillon, et plus précisément dans le Fenouillèdes, les romains se sont lancés dans de multiples constructions. La région peut témoigner de cette présence romaine qui a duré près de quatre siècles (de -122 AV-JC à 408 AP–JC). Les bâtiments retracent parfaitement l’évolution des techniques et des styles successifs. Malheureusement le temps a fait son travail et beaucoup d’édifices ont disparu. Heureusement, le pont-aqueduc d’Ansignan a survécu et il est resté dans un état de conservation remarquable.Il date du 3ème siècle AP-JC. Ce Pont présente une architecture bien singulière.

Évidemment cet aqueduc alimentait le village d’Ansignan, également d’origine romaine, en passant par dessus l’Agly. Il est composé d’une série d’arches de taille croissante en s’approchant de la rive. Une grande arche enjambe la rivière. L’aqueduc est creux dans sa partie la plus haute. L’accès au tunnel se fait par les arches les plus proches de la rive. Le sol est carrossable à la fois par les animaux mais aussi les hommes et femmes. Un petit chariot peut passer. Ce pont quaduc d’Ansignan épouse parfaitement la courbure de l’arche principale qui enjambe la rivière.

Cet ensemble architectural est long de 170m. La hauteur maximumest de 15 m au dessus du niveau de l’Agly.

Il a été classé Monument Historique en 1974.

Ce contenu a été publié dans Pays de l'Agly. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.