Castries

Castries en occitan Càstias est une commune française, située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. La commune compte 5471 habitants et s’étend sur 24 kilomètres carrés. Ses habitants sont appelés les Castriotes. Castries est une ville située à 12 km à l’est de Montpellier. Les environs de Castries sont parsemés de carrières. La roche extraite est un calcaire de 20 millions d’années (au Miocène) d’une belle couleur jaune pâle. Cette pierre est utilisée à de nombreux endroits du département : au Peyrou à Montpellier, ou encore à la cathédrale de Maguelone… C’est une pierre riche en fossiles (coquillages, dents de requins, etc.). Au Miocène, le littoral languedocien était sous l’eau, ce qui englobe les régions actuelles de Narbonne, Béziers, Montpellier et Nîmes. La sédimentation des squelettes et coquilles de cette mer donnera cette roche tendre, utilisée comme matériau de construction. La ville est traversée par l’ancienne route nationale 110 (Montpellier-Alès) déclassée en janvier 2006 sous le nom de route départementale 610. À cette date, ce sont entre 13000 et 15000 véhicules qui traversent le centre de la ville. Un projet du Conseil général de l’Hérault prévoit la construction d’une déviation au sud de Castries, avec enquête publique en 2008. La région montre des traces (pointe de flèche, silex) d’une occupation néolithique et calcholitique. Dès le Ier siècle, un poste de garde romain (castra) est installé au sommet de la colline pour surveiller la voie romaine (via domitia). Suit une zone d’ombre jusqu’au X.me siècle où le nom de Castra apparaît dans les recueils d’histoire locale. Le premier seigneur connu du chateau féodal se nomme Dalmace (venu de Catalogne et du Bitérois). La ville comporte deux accès (XV.me siècle) : la porte de Sommières et la porte de Montpellier. Le puissant seigneur Dalmace, chevalier croisé, participe à la 1re Croisade et meurt en Palestine. Le fief de Castries entre alors, par mariage (ermessende) et testaments, dans la seigneurie de Guilhem VII, seigneur de Montpellier. Au XIII.me siècle et XIV.me siècle : calamités avec la peste, des famines et des guerres. À la fin du XIV.me siècle, on comptait à Castries onze feux (cinq personnes par feu, soit 55 personnes). En 1495, la famille de la Croix achète la baronnie de Castries à Balthazard de Saint-Étienne, qui l’avait lui-même achetée à René d’Hérail dit de Pierrefort, fils Anne de Peyre, dame héritière de Pierrefort et de Ganges. Vers 1520, l’ancien château fort est rasé et reconstruit sur les bases du château actuel, dont l’histoire pendant cinq siècles va être étroitement liée à celle du village. Suivirent des années de paix fragile et de guerres brutales jusqu’à l’année terrible de 1622 où le duc de Rohan, chef des Églises réformées ordonne la démolition des murailles et le comblement des fossés, pour mieux défendre Montpellier, place de sûreté protestante, dont les troupes de Louis XII s’approchaient. En 1985, le Château, classé Monument Historique depuis 1966, a été légué à l’Académie française, sur décision du propriétaire, le duc René de Castries de la Maison de Castries. l’église paroissiale de la seconde moitié du 19ème surmontée d’une flèche .  Les attraits sont nombreux dans le coin avec Le moulin à huile, Le square Coste (rue du Château), L’Aqueduc de la Fontaine du château par Pierre-Paul Riquet, Le château de Fontmagne, Le mas de Rou, Le mas de Moulinas, Le mas de Fondespierres, Le mas de Fontmarie, Le mas de Cadenet, Le mas Naud, Le mas de Bannière, Le mas de Saint-Antoine. La médiathèque d’agglomération Françoise Giroud construite en 2007 à l’emplacement de l’ancienne cave coopérative. la première tuilerie et le four à chaud.  N’oulbiez pas de faire une halte au pont des Tourilles. sans oublier Le pont de Cadoule, Le pont du Bérange et ses demeures, Le pont de Bannière, Les carrières de pierres ,  La voie secondaire romaine entre Castries et Sussargues et L’ancienne gare PLM-SNCF. Les personnalités liées à la commune sont La famille du Duc de Castries de la Maison de Castries qui est une famille issue de la noblesse.

Ce contenu a été publié dans Montpellier et sa région. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.