Anduze

Anduze est une jolie ville de 3200 habitants environ située au bord du Gardon … d’Anduze dans une vallée encaissée. On est aux portes des Cévennes à deux pas (2 km) de la Bambouseraie, magnifique jardin languedocien. On peut s’y rendre à la belle saison par le train à vapeur des Cévennes.

On s’arrêtera volontiers au milieu du marché riche et coloré qui respire la tranquillité.

Un peu d’histoire

L’historique d’Anduze remonte au Moyen Age et à la lignée des seigneurs d’Anduze établie dés le Xe siècle. Les seigneurs alliés aux comtes de Toulouse participèrent à la croisade contre les Albigeois. En 1266, le territoire fut rattachée aà la couronne de France.

Dés la fin du XIIIe siècle, la sériciculture est connue à Anduze qui devient prospère grâce au négoce de la soie et de la laine.

Au XVIe siècle, le protestantisme était important dans la région et la ville devint une sorte de capitale pour les huguenots qui y disposaient d’une force armée. Elle était fortifiée. Plus tard, elle accueillit le duc de Rohan, chef des insurgés. Lorsque Louis XIII et son ministre, le célèbre cardinal de Richelieu menèrent une expédition dans le Languedoc, ils préférèrent s’attaquer à Alès qui capitula. Anduze ne subit pas de siège mais dut démanteler ses fortifications en vertu de la paix d’Alès qui préserve la liberté du culte protestant comme catholique mais surtout prévoit de démanteler les places fortes protestantes et donc toute tentative de défier le pouvoir royal.

Tour de l’Horloge

Temple protestant

Vieille ville

Musée de la musique

Le château de Tornac à 4 km au sud

Ce contenu a été publié dans Le Gard cévenol. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.