Chalabre

Chalabre (occitan : Eissalabra) est une commune française, située dans le département de l’Aude et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Chalabrois. La commune compte 1091 habitants et s’étend sur 15 kilomètres carrés. Chalabre est situé dans la vallée de l’Hers-Vif, au confluent de cette rivière et de deux affluents de rive droite : le Blau, qui passe également à Puivert, et le Chalabreil, qui semble avoir donné son nom au village. Le village est fondé avant le XII.me siècle et les terres appartiennent à la maison Trencavel. Après la croisade contre les Albigeois, les terres sont léguées aux Pons de Bruyères. En 1279, le village connaît d’importantes inondations. En 1350, les remparts sont terminés et forment une fortification complète autour du village. Le centre-ville est une bastide du XIII.me siècle. Le Château de Chalabre est un château composé de trois parties (XIII.me, XV.me et XVIII.me siècles). Le calvaire de Chalabre est situé sur une colline au-dessus de Chalabre et est constitué d’une chapelle. On peut y observer un magnifique panorama sur les Pyrénées. L’église Saint-Pierre date de 1552 et on y trouve une statue en bois de Saint Éloi datant du XIV.me siècle. On peut également y voir un orgue datant de 1943, construit par Merklin & Kuhn et qui est un don de M. Canat, industriel Chalabrais. Chalabre est la capitale du Quercorb, la commune est entourée de hautes collines forestières, elle est au carrefour de trois rivières ce qui en fait un point stratégique. Chalabre fut le théâtre de terribles combats lors de la croisade des albigeois. Chalabre est un chef lieu de canton, qui vit d’une petite industrie de la chaussure et d’une activité agricole, l’activité économique de la capitale du Quercorb, ressemble plus en ce domaine à l’Ariège atlantique qu’à l’aude méditerranéenne. De vieilles maisons en encorbellement dominent la rive droite du Blot, l’hôtel de ville a été reconstruit sur son ancien emplacement entre 1725 et 1732. Une belle rampe de la même époque se situe à l’intérieur de l’hôtel de ville, le château qui ne se visite pas domine la ville, quand en 1450 la famille de Bruyère s’installe à Chalabre, on restaurera le château féodal qui dresse ses tours carrées et trapues couronnées de créneaux. Cette belle et imposante résidence, fut aggrandie et remaniée au XVIII.me siècle par Louis Henri de Bruyère, évêque de Saint-Pons. L’église ressemble à la cathédrale de Mirepoix, elle a subi plusieurs remaniements,seul le clocher a été épargné, les gargouilles tressaillantes sont courtes et bien conservées, l’intérieur est très sobre et sombre. Les spécialités de Chalabre sont la tourgnol pain d’anis au beurre, et, le cidre du Quercorb.

Ce contenu a été publié dans Pays de la Haute-Vallée-de-l'Aude. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.