Carnet de route

Les mouches de pêches pour ouverture

L’ouverture approche et la météo est assez clémente et on note un réchauffement chez les pêcheurs… Si la pêche à la mouche est votre pêcher mignon, cet article est pour vous.

Grosse truite de 50cm

Grosse truite de 50cm

Faire l’ouverture à la mouche sèche n’est jamais un choix de facilité. C’est même un pari audacieux et tout à fait envisageable. Qui relève le défi?Certains moucheurs sont inactifs depuis 5/6 mois mais d’autres ont gardé la main en réservoirs ou 2ème catégorie. Les moucheurs sont impatients de retrouver leurs ruisseaux ou rivières préférées.Tôt le matin, il vaut mieux attaquer au streamer ou noyées mais dès la fin de matinée ou en début d’après midi,il n’est pas rare de voir quelques éclosions. Ces petits moments sont favorables à la pêche à la mouche sèche. Ceux qui connaissent la rivière comme leur poche ne s’y tromperont pas. Parmi les mouches à utiliser on peut vous conseiller:

  • March Brown: C’est un espèce très répandue en Europe. On la surnomme la March Brown et elle est la première espèce de la famille des Heptagénéidés. Cette mouche fait son apparition dans les secteurs montagneux et dans les cours supérieurs. Un hameçon n°12 est parfait. Le corps sera roux, les ailes blanches/jaunes et les pattes grises/rousses.

March Brown ouverture

  • Les Baetis Rhodani : est la mouche la plus précoce du genre. On peut assister à des éclosions dès la fin du mois de février jusqu’en avril. Un temps couvert favorise les éclosions. La température de l’eau est souvent proche de 0°c. Privilégier les plages et les zones calmes, fin de courant, retenues. Le corps sera vert olive et les ailes et les pattes grises. La taille de l’hameçon peut aller du 12 au 14. Montage de Baetis Rhodani

Baetis Rhodani ouverture

Plécoptère adulte à l'ouverture

Faire l’ouverture en mouches noyées:

Si vous pêcher sur une rivière sans éclosion et sans gobages, tentez la mouche noyée. Pêcher sous la surface de l’eau peut s’avérer être un choix payant. Pour cela:

  • La March Brown (version noyée): On trouve cette noyée dans les ruisseaux et rivières caillouteuses. Les pêcheurs à la mouche utilise cette mouche en pointe sur un train de trois mouches. Il vous faudra prévoir une sauteuse (oreille de Lièvre est parfaite) et une intermédiaire.
  • Une Baétis Rhodani (noyée): Cette noyée s’utilise beaucoup en intermédiaire.

Ouverture au streamer:

Avec un fouet, à l’ouverture, l’option du streamer paraît logique. Le streamer vous aidera à dénicher les belles truites de la rivières. Les streamers à base de peux de lapin, marabout, coq pardo et fibres mobiles auront raison des grosses fario. Il faut savoir que les gravières sont désertiques. Après la période de frai, les truites ne se risquent pas en dehors de leur territoire et préfèrent se cantonner à quelques mètres carrés.

Truite au streamer

Truite au streamer

Petit film d’une rivière à prospecter au streamer: Repérage pour pêcher au streamer

Prise d’une truite au streamer à l’ouverture: Vidéo  truite pêchée au streamer

Belle truite au streamer: Joli combat voir la vidéo

Voir les détail sur le streamer « Arlésienne »

Si les eaux sont basses et claires, il faudra prospecter les cassures et trous d’eau importants où la truite se sent à l’abri. Si les eaux sont limpides, l’effet de surprise sera l’arme fatale.

Le lancer doit être précis et ne pas abuser de faux lancer. Tenez compte du courant.

Rivière pour streamer

Rivière pour streamer

Les commentaires sont fermés.